Finies les balades en forêt, ici on affiche plutôt grisaille et coin du feu...

 

 

IMG_7439

Un tour à la bibliothèque, mais zut... j'ai oublié mes fiches et pas envie de passer du temps à chercher sur les rayons... à part "La vie d'une Autre" réservé, j'ai pris au hasard sur la table parmi les livres juste rentrés...

 

 

Image_6

LA VIE D'UNE AUTRE *** : "Marie s’endort un soir de fête, après une nuit d’amour, un coup de foudre. Au réveil elle est mariée depuis douze ans, avec cet homme rencontré la veille sans aucun souvenir de ces années perdues. Trou de mémoire, amnésie ? Elle ne va pas chercher de raisons médicales, seulement essayer de reconstruire le puzzle. Enquêter sur la vie de cette autre, cette femme qu’elle est devenue. Elle se recentre progressivement sur la perte de ses rêves, au profit du confort matériel. Elle tire les enseignements sur ce que la vie a fait d’elle, à force de renoncement et de compromis. Le temps qui passe et l’amour qui se dénature. La vie d’une autre est aussi le roman de l’oubli pour mettre en avant la force du souvenir. Ce qu’il est important de ne pas oublier pour ne pas se perdre. »

     - Un très bon moment de lecture, une intrigue bien montée, rapidement lue, dont je ne vous révèlerai pas la fin. J'aime beaucoup cet auteure dont j'ai déjà parlé précédemment avec "La grand mère de Jade" qui m'avait beaucoup émue.

 

 

Image_9

LE SECRET * : "En 1836, dans le monde mystérieux du compagnonnage, avec ses règles, ses codes et ses rites, deux ennemis irréductibles s'affrontent depuis des années. L'un, Léo Frochot, est un compagnon boulanger, pauvre et méritant. L'autre, Rochetal, un compagnon menuisier arrogant et prospère. Le drame se noue lorsque Frochot donne naissance à un fils, Thibaut, tandis que Rochetal, lui, n'a que des filles.
Fou de rage et d'orgueil, il transgresse le secret des compagnons pour en installer un autre, terrible, bâti sur le mensonge : sa seconde fille sera un garçon, Adam, et entrera dans l'univers des compagnons d'où les femmes sont bannies.
Frêle sous son déguisement d'aspirant menuisier, la fille de Rochetal affronte seule, quelques années plus tard, les pièges et les dangers sur la route initiatique du Tour de France. Un jour, elle y rencontre Thibaut Frochot. Entre les deux jeunes gens, ignorants de la haine qui oppose leurs pères, naît une étrange relation...
Dans ce roman, Bernard Lenteric renoue avec l'inspiration des Maîtres du pain, et mène avec brio une histoire bouleversante dans l'univers fascinant et méconnu du compagnonnage".

     - J'ai pris ce livre pour en savoir un peu plus sur l'univers des Compagnons. Une pause détente certes, mais un peu trop superficiel... un soap opera !

 

Image_10

 

MALINS PLAISIRS ***: "À la veille du réveillon de 1999, Henri Moret - émigré depuis trente ans en Australie - revient à Paris. Il est riche, grâce à une invention révolutionnaire qu'il a volée à un informaticien, Adam. Celui-ci obtient une place dans l'avion, à côté d'Henri. Il sait que, dans l'ordinateur portable de son voisin, se trouve, codé, le nom de toutes les banques où l'argent dont il a été spolié est amassé. Durant le vol, Henri absorbe de plus en plus de calmants et d'alcool, au point de mourir d'un arrêt cardiaque. Son corps est débarqué à l'escale de Colombo. Adam s'empare alors de l'ordinateur du mort et échange leurs passeports. La femme légitime de Moret - qui ne l'a plus revu depuis trente ans et l'attend à Roissy - acceptera-t-elle ce nouveau compagnon ? Découvrira-t-elle - ou couvrira-t-elle - la substitution ? Ce roman, l'histoire d'une vengeance trop bien réussie, avance au rythme d'aujourd'hui. Haletant."

     - Une enquête bien ficelée même si elle est invraisemblable, j'ai retardé le plus possible la lecture pour la savourer jusqu'au bout. Néanmoins la fin m'a déçue... dommage car jusqu'à l'épilogue j'ai vraiment passé un très bon moment.

 

 

Image_11

L'APPEL DE L'ANGE *** : "New York. Aéroport Kennedy. Dans la salle d'embarquement bondée, un homme et une femme se télescopent. Dispute anodine, et chacun reprend sa route.

Madeline et Jonathan ne s'étaient jamais rencontrés, ils n'auraient jamais dû se revoir. Mais en ramassant leurs affaires, ils ont échangé leurs téléphones portables. Lorsqu'ils s'aperçoivent de leur méprise, ils sont séparés par 10 000 kilomètres : elle est fleuriste à Paris, il tient un restaurant à San Francisco.

Cédant à la curiosité, chacun explore le contenu du téléphone de l'autre. Une double indiscrétion et une révélation : leurs vies sont liées par un secret qu'ils pensaient enterré à jamais"

 

     - J'ai passé là aussi un bon moment de suspens, une lecture agréable pour une soirée détente.


 

Image_13

CODE ZERO *** : "Gare de Washington, le 29 janvier 1958, cinq heures du matin. Affolé, Luke se réveille habillé comme un clochard... Que fait-il là ? Il ne se souvient plus de rien. Bientôt, il se rend compte que deux hommes le filent. Pourquoi ? Luke est persuadé que son amnésie n'a rien d'accidentel. Mais ses poursuivants sont prêts à tout pour l'empêcher de reconstituer son passé...

Traqué, désemparé, il découvre qu'il travaillait sur la base de Cap Canaveral, au lancement d'Explorer I. Le décollage de la fusée américaine est prévu pour le lendemain soir... Il a quarante-huit heures pour retrouver son identité, empêcher le sabotage d'Explorer I et sauver sa peau...

En pleine guerre froide, le lancement de la fusée a été mystérieusement ajourné. Ken Follett a imaginé le déroulement de ces événements qui furent classés top secret par les autorités américaines".

 

     - C'est Ken Folett... on le déguste du début à la fin !!!

 

En cours : "Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur" de Harper Lee et  "Les déferlantes" en suivant... Je ne sais pas si j'arriverai à les lire dans les temps... J'ai réservé : "Sors de ce corps William !" de David Safier et "La Nonne et le Brigand" de Frédérique Deghelt ... la bibliothèque vient de me prévenir de leur disponibilité...

Je vais avoir du mal à tenir la cadence !

 

Bon après midi